Proanthocyanidine (PACs), E-coli, cystites, OPC

mai 1, 2012
Acheter canneberge cranberry 120 gélules
Acheter canneberge cranberry 120 gélules

Proanthocyanidine Troubles Cystite

Maladies

Bénéfique Maladies cardiovasculaires, le diabète, articulations, vaisseaux sanguins, maladies coronariennes, stress tabagique, cholestérol

Proanthocyanidine description

La proanthocyanidine également nommée oligo-procyanidine ou oligo-proanthocyanidine ou encore en abrégé OPC ou PACs, est un sous groupe de flavonoïdes naturels que l’on trouve dans diverses plantes et végétaux. Ces végétaux qui contiennent de la proanthocyanidine en plus ou moins grandes quantités sont la canneberge, les pommes, ainsi que les pépins et la peau des raisins et le vin que l’on produit, les pins maritimes que l’on découvre sur tout le bord méditerranéen, la cannelle, aussi les fèves de cacao. Mais ce n’est pas tout, on en retrouve dans certains fruits rouge comme la myrtille et le cassis, différents thés, avec le thé noir et le thé vert.

Proanthocyanidine la culture

Bien entendu, il n’y a pas de culture de puisqu’elle est intégrée dans les différents composés des végétaux, mais il est à noter qu’il s’agit de son extraction, en faites elle fut découverte par un scientifique français du nom de Jacques Masquelier en 1948, et plus tard, il déploya différentes techniques brevetées dans l’extraction du PACs.

Acheter canneberge cranberry 120 gélules
Acheter canneberge cranberry 120 gélules

Proanthocyanidine sa composition

La proanthocyanidine fait partie des composées de la catégorie des flavonoïdes, et c'est précisément des chaînes de polymères de flavanols, aux propriétés antioxydant plus élevé que la vitamine C. La proanthocyanidine est également un pigment qui donne la teinte en rouge, bleuté ou pourpre sur certains fruits.

Proanthocyanidine et ses vertus médicinales

L’AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments), préconise un dosage minimum de 36 mg de proanthocyanidines (PACs) quotidienne pour une prévention optimal face aux bactéries E-coli telles que le colibacille de type P de type 1. La proanthocyanidine permet une nette réduction de l’adhérence de ces bactéries sur les parois de l’épithélium vésical, par conséquent, il assure une prévention contre les infections urinaires récidivantes (une baisse de ces infections), les cystites aiguës simples, les cystites compliquées, les cystites récidivantes, les pyélonéphrites aiguës simples et compliquée, les prostatites aiguës, et l’infection urinaire de la femme enceinte. De surcroit il est à noter, que la proanthocyanidine en réduisant l’apparition de ces infections, permet une nette diminution de la prise d’antibiotiques à répétition.

Par ses propriétés antioxydants élevées, la proanthocyanidine (PAC) est un facteur essentiel dans la réduction des risques de maladies coronariennes, cardio-vasculaires et le diabète. De plus, le PAC porte son action sur le fait de stabiliser le collagène et l’élastine, protéines présente dans les tissus conjonctifs, les articulations, les muscles et les vaisseaux sanguins. La capacité antioxydant du PAC est supérieure à la vitamine C et plus forte que la vitamine E, des chiffres pouvant atteindre presque cinquante fois plus.

La proanthocyanidine ou PAC est un protecteur contre le stress face au tabac et la pollution, il permet d’intensifier les défenses de l’organisme contre le cholestérol sanguin et la création des caillots.

Autres usages

La proanthocyanidine présente dans certains végétaux, permettrait à ces plantes de se défendre face aux herbivores par des actions répulsives ou toxines ou bien encore en réduisant la digestibilité.

Aide et soigne

Cystite, stress tabagique, cholestérol, maladies cardiovasculaires, le diabète, articulations, vaisseaux sanguins, maladies coronariennes.